Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites. Cliquez ici pour en savoir plus X

Bienvenue chez CENTURY 21 Le Pays Salonais, Agence immobilière SALON DE PROVENCE 13300

L'actualité de CENTURY 21 Le Pays Salonais

Nos rues ont une histoire : le cours Gimon à Salon-de-Provence (13300)

Publiée le 08/12/2015

Une voie réservée à la promenade.

Parallèle à la rue Lafayette, le cours Gimon prolonge sur 275 mètres environ et jusqu’à la place Gambetta, le cours Victor Hugo au niveau de la place de l’hôtel de ville et de sa statue d’Adam de Craponne. A deux pas du quartier des savonniers, le cours était à l’origine un lieu de promenade ; ce que confirme son étymologie, un emprunt à l’italien corso au début du XVIIe siècle quand Marie de Médicis - née à Florence - établit une allée aux abords de la capitale, l’actuel Cours la Reine à Paris.

 

Un historien connu du monde entier.

Né dans les premières années du XIXe siècle, Louis-Marie Gimon était secrétaire de mairie et archiviste mais surtout historien de la ville de Salon. Il consacra ainsi une longue partie de sa vie à la rédaction des Chroniques de la ville de Salon depuis son origine jusqu'en 1792, adaptées à l’histoire, qui furent publiées en 1882, douze ans avant sa mort. Un épais volume de 800 pages qui  raconte de façon pittoresque les événements survenus à Salon, notamment depuis le XVIe siècle. Connu dans le monde entier pour sa généalogie de la famille de Nostradamus, il est également l’auteur des Chroniques salonaises

Le saviez-vous ?

La statue d’Adam de Craponne, au départ du cours Gimon sur la place de l’hôtel de ville, rend hommage à cet ingénieur du XVIe siècle qui sut détourner les eaux de la Durance pour irriguer les terres de Salon et drainer l’eau jusqu’à la cité provençale.

Nostradamus vécut et mourut à Salon-de-Provence qu’on appelait alors Salon-de-Crau. Il est le fils de Jacques de Nostredame, un juif converti qui avait adopté comme patronyme catholique le quartier de Saint-Rémy où il résidait.

 

Les chiffres de l’immobilier* -  Quartier du cours Gimon à Salon-de-Provence (13300)

Logements sociaux : 8 %

Propriétaires : 29 %

Logements vacants : 13 %

Logements inférieurs à 40 m² : 23 %

Age moyen de la population : 42 ans

Enfants/adolescents : 18 %

Retraités : 23 %

Cadres : 51 %

 

 Source : kelquartier.com

Notre actualité